Découvrir les bases du kickboxing

Vous souhaitez pratiquer une discipline de combat utilisant les pieds et les poings ? Voici quelques bases du kickboxing qui vous permettront de le découvrir.

Ce sport désigne particulièrement les boxes pieds-poings développées, par les américains, au début des années 60. Un combattant de kick-boxing est un kick-boxeur ou kick-boxeuse, s’il s’agit d’une femme. Il ne faut pas confondre ce nom avec le terme kickeur qui désigne un combattant utilisant essentiellement les techniques de jambes à contrario d’un boxeur. Le terme « kick-boxeur » désigne aussi les pratiquants de boxes pieds-poings (birmane ou thaïlandaise). Voici maintenant les techniques pieds et poings qui constituent les bases du kickboxing.

 

Quels sont les types de coup de poings utilisés ?

  • Les coups de poings utilisés en kickboxing sont très proches de ceux utilisés, en boxe anglaise. Afin de vous présenter les bases du kickboxing, voici quelques types de coups de poings utilisés.
  • Le premier est le coup de poings direct, il est de deux sortes : court ou long. Le court est utilisé en cas de distance rapprochée alors que le long permet une attaque de loin.
  • Le coup de poing long se subdivise en deux techniques. La première consiste à utiliser le bras avant (jab) et le deuxième à se servir du bras arrière (cross).
  • Ensuite, le deuxième coup de poing est le crochet, il s’agit d’un coup de poing circulaire. Après vous trouverez l’uppercut qui est un coup de poing remontant. Ce dernier permet d’atteindre le menton de l’adversaire et il peut s’avérer très efficace.
  • Enfin, le dernier est le coup de poing descendant. Il faut savoir que d’autres coups de poing moins usuels peuvent être utilisés néanmoins, ils ne sont pas autorisés, dans tous les pays.

 

Quels sont les types de coup de pieds utilisés ?

  • Il n’est pas possible de cerner les bases du kickboxing si vous ne connaissez pas les coups de pieds pratiqués, dans ce sport.
  • Le premier est le direct, il est de forme « pistonné » ou de forme « fouetté ». Ensuite, il existe le coup de pied de côté qui peut toucher l’adversaire, à tous les niveaux du corps (de la cheville à la tête).
  • Après, il existe le coup de pied en diagonale et le coup de pied circulaire. Ce dernier présente trois hauteurs de frappe (en ligne basse, médian ou pied haut). Il existe également le coup de pied circulaire inversé ou crocheté.
  • Enfin, il est possible de trouver, dans cette discipline, le coup de pied arrière. Pour pratiquer ce sport, il est primordial d’utiliser des protections adaptées et de suivre des cours dans des clubs agrées ! En cas de blessures, consultez rapidement votre médecin traitant.

Open source traffic analysis