Démarches à faire après un licenciement

Il existe plusieurs démarches à faire après un licenciement afin de pouvoir bénéficier des allocations au chômage et faciliter le retour à l’emploi.

Aussi est-il primordial de connaître les démarches à faire après un licenciement auprès de chaque entité responsable lorsqu’on vient d’être licencié. Citons entre autres les démarches auprès de l’ANPE et de l’Assedic. Il faut également savoir les documents qu’on doit présenter pour pouvoir les préparer.

Où s’inscrire ?

  • Lorsqu'on est touché par un choc émotionnel suite à une rupture, on se sent parfois un peu perdu et l'on se demande quelles sont les démarches à faire après un licenciement. La première action à entreprendre quand on vient d’être licencié est de s’inscrire auprès du bureau de l’assurance chômage, soit par le biais du site internet.
  • Cette inscription peut se faire dans un premier temps même sans l'attestation de l’employeur. De ce fait, on pourra bénéficier de l’assurance chômage, qui protège contre le risque de privation à l’emploi et facilite le retour à l’emploi.
  • Par ailleurs, il faut prendre l'attache de l’Assedic, qui envoie en retour un dossier ainsi qu’une convocation pour l’ANPE.
  • Maintenant il faut prévoir pour le dossier les originaux de l’attestation de l’employeur avec une indication du salaire, la lettre de licenciement mentionnant la date de fin du contrat et les trois derniers bulletins de paie, outre les pièces d’identité.
  • L’Assedic procède à une vérification d’identité et d’autres contrôles relatives à la demande d’inscription et demande d’allocation.

Les allocations chômage

  • Les démarches à faire après un licenciement sont en quelque sorte des précautions. Il faut avoir cotisé à l’Assedic pendant une période déterminée afin de pouvoir bénéficier d’une allocation.
  • Les diverses allocations chômage sont : l’allocation d’appui au retour à l’emploi qui est calculée par rapport aux anciens salaires et primes perçus ; l’allocation de solidarité spécifique que pourrait bénéficier les chômeurs à la recherche d’emploi dont les allocations au retour à l’emploi arrivent à échéance ; l’allocation de préretraite de licenciement qui est versé aux salariés à partir de 57 ans et plus ayant travaillés dans des entreprises régit par la convention d’allocations spéciales du Fond national de l’Emploi.
  • Les allocations au chômage sont réglés par mois. Pour cela, il faut toujours veiller à faire sa déclaration et mettre à jour ses informations mensuellement et respecter toutes les conditions d’octroi des allocations, entre autres, la recherche d’emploi. Il est à noter que les allocations sont assujetties à l’impôt.
  • Quelque soit la situation, on bénéficie d’une protection sociale. Il faut toujours se renseigner auprès de la caisse de sécurité sociale pour toute demande de remboursement ou autres demande d’informations. Telles sont les démarches à faire après un licenciement.

Open source traffic analysis