Déménager à l'âge de 16 ans - Questions juridiques

Il existe de nombreuses citations qui amènent une personne, plus précisément un adolescent, à déménager à l'âge de 16 ans. Une situation conflictuelle qu’il convient de prévenir pour éviter encore plus de difficultés.

Déménager à l'âge de 16 ans n’est pas une démarche que l’on peut entreprendre sous un simple coup de tête. Parfois, les conflits parentaux avec l’adolescent sont intenses et peuvent amener à une véritable remise en question du jeune quand à sa situation, et notamment prendre la décision de s’émanciper. Mais bien qu’il semble facile de prendre la décision, la réaliser est une autre histoire, les parents ayant la pleine autorité juridique et morale sur leurs enfants jusqu’à la majorité.

La responsabilité des parents jusqu’à la majorité

  • L’adolescence est généralement synonyme de languir son atteinte à la majorité. Le permis de conduire, devenir responsable, autant de termes qui traduisent une liberté que l’on ne pouvait pas profiter jusqu’à présent. Mais avant cela, nos parents restent responsables de nous, que cela nous plaise ou non.
  • Ainsi, déménager à l'âge de 16 ans n’est pas une démarche envisageable, malgré que l’on puisse justifier des conflits qui ne facilitent pas la vie en communauté sous le même toit. D’un point de vue légal, les parents ont pleine autorité sur un enfant jusqu’à sa majorité, et peuvent même faire appel à la police dans des situations extrêmes qui se veulent toutefois rares.
  • Ainsi, la seule manière possible d’obtenir ce départ est une émancipation acceptée et validée par les parents, pas toujours facile à obtenir. Dès lors, le meilleur conseil est de trouver un terrain d’entente entre les deux partis pour que chacun y trouve son compte, comme par exemple une expatriation pour raisons scolaires offrant aux parents la garantie d’une poursuite d’étude tout en laissant une pleine autonomie à l’adolescent.
  • A noter que le cadre légal donnera principalement raison aux parents, alors ne cherchez pas un conflit ouvert perdu d’avance.

Des conditions exceptionnelles

  • Il arrive parfois que l’on ne décide pas de se retrouver, ou non, en conflit avec ses parents, comme de nombreux adolescents vivants dans des centres d’Aide à la jeunesse. Dans ce contexte, certains jeunes sont amenés à réaliser un apprentissage de l’autonomie par eux-mêmes, avec un accompagnement supervisé par des éducateurs pour les aider à surmonter les difficultés.
  • Près de 20,000 jeunes sont, chaque année, concernés par ces mesures d’aide. Déménager à l'âge de 16 ans devient alors pour eux non pas une solution, mais une obligation, qui permet parfois de relativiser sur sa propre situation personnelle et familiale qui, après tout, pourrait être pire.

Open source traffic analysis