Devenir exploitant agricole - La formation

Devenir exploitant agricole est un métier à part entière. Cela dépend de sa motivation, son envie, et d'un parcours de formation assez évolué avec les années.

La France propose différentes possibilités pour se former à ce métier qui permet de devenir exploitant agricole. On trouvera deux grands secteurs, le public ou le privé, selon l'âge de l'individu, sa situation professionnelle (s'il est déjà dans le monde du travail), ou sa situation familiale.

Les formation initiales

  • Il existe différents établissements spécialisés pour devenir exploitant agricole tels que les lycées professionnels agricoles appelés LPA, on en trouve généralement au moins quatre à cinq par département, les lycées d'enseignement général et technologique agricole appelés LEGTA, et les établissements privés de niveau équivalents.
  • Ces différents établissements permettent d'accéder à différents diplômes de niveaux différents tels que le brevet de Technicien agricole, appelé le BTA, le brevet professionnel responsable d'exploitation agricole, le brevet de technicien supérieur agricole appelé le BTSA, ou encore le baccalauréat professionnel conduite et gestion de l'exploitation agricole.
  • Les niveaux supérieurs seront à la suite de ces diplômes une école d'ingéniorat en agronomie ou agriculture.

La formation continue

  • On peut également obtenir un brevet dit professionnel de responsable d'exploitation agricole appelé le BPREA en formation continue auprès d'un organisme pour adultes tels que les centres de formation professionnelle agricole pour adultes appelés le CFPPA car devenir exploitant agricole peut être décidé par la suite dans son parcours professionnel.
  • De toute façon, pour accéder à ce métier et devenir un exploitant agricole heureux dans son métier, il faut être conscient que l'agriculteur d'aujourd'hui a un rôle prépondérant sur le devenir de l'homme. 
  • Celui qui veut faire de l'agriculture végétale ou fruitière se devra obligatoirement de respecter certaines règles d'hygiènes sur son exploitation afin de pouvoir prétendre à une agriculture dite Bio, celui qui s'occupera d'animaux se devra de maintenir une alimentation pour ses bêtes saines et sans hormones.
  • Si l'agriculteur d'aujourd'hui ne peut pas se soumettre à cette réglementation, il ne pourra pas prétendre aux différentes aides allouées par l'Etat afin de s'en sortir, car il s'agit d'un cahier des charges très complexe, mais qui permet au paysan dans le sens le plus noble du terme de pouvoir maintenir la tête hors de l'eau.
  • Afin de se maintenir un idéal professionnel, devenir exploitant agricole ne doit pas se cantonner à un seul domaine. La pluriactivité peut être de mise lorsqu'on veut pouvoir faire partie des gens reconnus dans la profession. Le métier d'exploitant agricole est un métier devenu noble et respecté alors qu'auparavant la zone rurale était dévalorisée.

Open source traffic analysis