Electroencephalogramme - Quel usage ?

L´electroencephalogramme est un appareil permettant de mesurer l'activité électrique du cerveau via des électrodes posées sur le scalp.

L'activité du cerveau génère des potentiels électriques. En effet, la communication neuronale est à la fois chimique et électrique. L'activité électrique change en fonction de l'activité du cerveau et des zones étudiées. L´electroencephalogramme permet d'observer l'amplitude et la fréquence des ondes traduisant cette activité.

L´electroencephalogramme en physiologie pathologique
L´électroencéphalographie est un élément décisif de diagnostic concernant certaines pathologies neurologiques comme les tumeurs, l'épilepsie, les intoxications, les hémorragies ou encore des états tels que le coma. Si l'on prend l'exemple de l'épilepsie, l'électroencéphalographie se révèle pertinente car la pathologie se manifeste par une décharge excessive d'une population de neurones. On peut donc mesurer l'activité électrique anormale de la zone de l'encéphale concernée. Pour d'autres pathologies, des ondes de l'ordre de 500 micro Volts sont visibles, alors qu'une amplitude normale à une limite supérieure de 200.

L´electroencephalogramme en psychologie expérimentale
La méthode des potentiels évoqués permet de mesurer l'activité électrique du cerveau après présentation d'un stimulus sensoriel. Cette méthode est efficace car elle permet de mesurer les caractéristiques neurophysiologiques en rapport avec les activités cognitives. Par exemple, les études réalisées en psychologie de la lecture utilisent l´electroencephalogramme pour observer quel type de traitement est effectué, avec quel délai en fonction de la présentation d'un mot. On sait que le traitement sémantique (sens du mot, du texte) correspond à une activité cérébrale correspondant à une onde appelée N400. Or si l'on veut savoir si une étape précise de la lecture implique un traitement du sens du texte, on peut solliciter l´électroencéphalographie afin de mesurer s'il y a ou non présence de l'onde.

L´electroencephalogramme en neurosciences cognitives
L’utilisation de l´électroencéphalographie peut être couplée à celle de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle qui a une très bonne résolution spatiale (on détermine les zones du cerveaux activées) mais une mauvaise résolution temporelle (il est difficile de savoir à quel moment s'activent ces zones car le délai entre l'activité et sa mesure est long). Or l´électroencéphalographie profite d'une très bonne résolution temporelle et constitue donc un complément intéressant.

Open source traffic analysis