Enfant de parents divorcés

Même si des parents sont divorcés, il est important d'être là pour son enfant afin qu'il ne se sente pas mal dans sa peau et qu'il sombre dans la déprime.

Il est important d'être là pour son enfant, en encore plus lorsque les parents sont divorcés, parce qu'il se sent parfois coupable et responsable de la rupture entre sa maman et son papa et, s'il n'est pas encadré correctement, il pourra s'enfermer sur lui-même et souffrir énormément.

 

Aider son enfant à surmonter un divorce

  • Il est recommandé d'être là pour son enfant lorsque ses parents viennent de divorcer. En effet, cet évènement va bouleverser sa vie parce qu'il sait qu'ils ne seront plus jamais réunis, tous ensemble et c'est un passage douloureux qu'il va devoir surmonter.
  • Pour l'aider, il est conseillé aux parents de discuter avec lui, pour lui expliquer dans un premier temps, qu'il n'est pas responsable de la situation, parce que les enfants culpabilisent souvent alors qu'ils n'y sont pour rien.
  • Puis, ils doivent avoir un comportement respectueux l'un envers l'autre et continuer à éduquer leur enfant sans se disputer lorsqu'ils se verront. Si les relations restent courtoises, l'enfant souffrira moins que si les parents se battent continuellement.
  • Ils doivent se conduire en adultes responsables, pour protéger leur enfant au maximum.

 

Etre présents pour un enfant de parents divorcés

  • La maman ou le papa se doit être là pour son enfant. Pour cela, les parents divorcés peuvent décider d'obtenir la garde alternée, s'ils n'habitent pas loin l'un de l'autre, afin que leur enfant puisse vivre avec eux, de manière égale, en alternant les semaines.
  • Ainsi, il pourra aller dans la même école et pourra voir ses parents de façon régulière. De cette manière, le parent qui aura la garde de son enfant, pourra pendant la semaine, l'aider à faire ses devoirs, l'accompagner à l'école, par exemple, ou même se rendre avec lui à ses activités extra scolaires.
  • Si cette possibilité n'est pas envisageable, alors les parents devront respecter le planning fixé par la loi, et pourront s'ils le souhaitent, voir leur enfant à d'autres moments en se mettant d'accord ; le principal étant qu'ils pensent à leur enfant.

Open source traffic analysis