Etre informé sur la méningite

La méningite est une inflammation des méninges qui peut être localisée soit aux méninges de l’encéphale, soit localisée aux méninges de la moelle épinière.

Les méninges sont des membranes qui protègent notre système nerveux et notre moelle épinière. Lorsque la méningite atteint l’encéphale, on parle de méningite cérébrale alors que lorsqu´elle atteint la moelle épinière, on emploie le terme de méningite spinale. Toutefois, la maladie peut parfois atteindre les deux organismes. Il s´agit alors d´une méningite cérébro-spinale.

Les causes
La méningite est due à un virus dans 80% des cas, et donne des méningites bénignes avec une guérison spontanée. Les cas restants sont des infections dues à une bactérie qui rendent la maladie beaucoup plus grave et parfois même fatale. Dans des cas très exceptionnels, elle peut aussi être  provoquée par un parasite ou un champignon.

Les symptômes
Même avec un degré d´importance faible, la méningite reste une urgence médicale et thérapeutique afin de prévenir contre d´éventuelles séquelles. La maladie peut arriver par simple contact avec un pneumocoque ou un staphylocoque, par exemple. Cela démarre par des maux de tête importants associés à des vomissements en jet et une raideur de la nuque. Le malade ne supporte plus la lumière et la température de son corps monte à 39,5°. Il adopte alors une position en chien de fusil avec parfois l´apparition de petites taches rouges sur la peau qui indique un passage du sang à travers les capillaires (dû au méningocoque). Chez le nourrisson, les symptômes sont plus atypiques avec sa nuque qui devient mole et son teint gris, avec généralement des pleurs et des convulsions.

Le traitement
Dans tous les cas, la méningite doit être traitée rapidement pour éviter des séquelles invalidantes. Une antibiothérapie à forte dose est mise en place. La méningite méningocoque nécessite des mesures particulières dictées par le code de santé public avec une isolation du malade. Pour les méningites virales, les plus fréquentes restent encore bénignes et se guérissent par antibiotiques ou antipyrétiques. Pour prévenir la maladie, il existe des vaccins dont certains sont efficaces dès l’âge de deux mois.

Open source traffic analysis