Faire retoucher son tatouage: Les conseils

Faire retoucher son tatouage était autrefois une démarche compliquée. Aujourd’hui, de nouvelles techniques et des produits plus avancés facilitent le processus.

Non seulement la retouche de tatouage est maintenant courante mais des experts tatoueurs arrivent à raviver un dessin tatoué, à en superposer un autre pour faire disparaître l’ancien, ou à en compléter le dessin. Comme les goûts et les modèles changent avec le temps, plus d’une personne prend la décision de faire retoucher son tatouage par un de ces experts.

Faire retoucher son tatouage – les procédés

  • Le recouvrement est un procédé qui permet de faire disparaître complètement ou partiellement un tatouage dont on ne veut plus. Il implique un élargissement de la partie tatouée et les pigments renouvelés seront plus apparents qu’un tatouage plus ancien. Il doit cependant être pratiqué par un expert pour s’assurer d’un résultat artistique harmonieux. Les lignes noires, comme dans le tatouage tribal, sont quasi impossibles à effacer.
  • Certains choisissent de faire modifier (et parfois supprimer) leur tatouage au laser. Cette méthode est la plus onéreuse mais plus simple à réaliser. Le processus est cependant assez douloureux. Les tarifs varient selon la taille du dessin; on peut s’attendre à payer entre 700 et 6 000 € pour une retouche professionnelle au laser. Certains dermatologues disposent de l’équipement adéquat pour cette intervention.
  • Une autre solution pour faire retoucher son tatouage est la dermo-abrasion; elle doit être pratiquée par un médecin. Cette technique consiste à effacer le dessin tatoué, avec un acide approprié, pour y superposer un nouveau modèle. Ce processus pour faire retoucher son tatouage est proposé lorsqu’une personne désire un autre genre de dessin mais qu’il est impossible de le cacher par un autre pour différentes raisons.

Les risques et les précautions

  • Il faut savoir que les séquelles et les conséquences peuvent êtres importantes lorsqu’on décide de faire retoucher un tatouage (cicatrisation plus lente, œdème, infection). Aussi, mieux vaut vous assurer de consulter un expert ou un médecin spécialiste en dermatologie. Le prix de l’intervention est souvent beaucoup plus élevé que ce que vous avait coûté le tatouage d’origine.
  • Quand on décide de faire retoucher son tatouage, les précautions à prendre sont les mêmes que lorsqu’on a été tatoué la première fois : aucune consommation d’alcool ou d’aspirine, ni prise de médicaments anticoagulants durant les 24 heures précédant la séance de tatouage. Il faut également vous assurer que les conditions d’hygiène soient respectées à la lettre (aiguilles stérilisées à usage unique, pinces et buses stériles). Le tatoueur doit toujours porter des gants de chirurgie.

Open source traffic analysis