Faire un protocole d'entrevue - Directives

Faire un protocole d'entrevue permet de sauver du temps et d'évaluer plus facilement les postulants qui se présentent.

Préparer les questions et établir les critères à privilégier ne constituent qu'une des étapes à effectuer quand le temps est venu de faire un protocole d'entrevue. Certains directives générales sont à connaître et à appliquer.

À prévoir pour faire un protocole d'entrevue

  • Pour faire un protocole d'entrevue efficace, prévoyez un texte d'introduction standardisé qui servira de mot d'accueil et dans lequel le postulant sera mis au courant de la philosophie de l'entreprise. Placez ce texte dans votre livret d'entrevue pour y jeter un coup d'œil, au besoin
  • Nous vous suggérons également de prévoir un livret d'entrevue qui vous sera utile pour la prise de notes. Ce livret pourra contenir une description du profil recherché pour ce poste, ainsi que la liste des questions à poser durant l'entrevue. Vous pourrez aussi y noter vos impressions, une fois que le candidat aura quitté votre bureau.

Choisir les bonnes questions…pour faire un protocole d’entrevue

  • En plus des questions d’ordre général (nom, coordonnées, occupation ou profession, rôle dans l’entreprise, études complétées), il serait bon d’orienter peu à peu les postulants vers des questions d’ordre psychologique : « En quoi le poste ouvert vous intéresse-t-il? » « Qu’aimeriez-vous apporter de neuf à notre entreprise? » «Quelles sont les qualités que vous possédez qui, selon vous, vous aideront à bien accomplir vos tâches dans cet emploi? », ou encore « Dans votre formation et votre expérience, qu’est-ce qui, selon vous, vous a le mieux préparé à occuper ce poste? ».
  • Prenez le temps d'énoncer clairement le contenu de chaque question et gardez votre calme si vous devez répéter.

À éviter…pour faire un protocole d'entrevue

  • Nous vous recommandons d’éviter de glisser des « questions-pièges » dans la liste des questions de votre protocole d’entrevue. Les postulants plus intuitifs devineraient votre stratagème et seraient moins enclins à collaborer durant le reste de l'entrevue.
  • Les questions d’ordre trop personnel n’y ont pas leur place, non plus. Vous n’avez pas besoin de savoir, par exemple, si la personne devant vous est mariée ou divorcée. Faites plutôt en sorte d’identifier les aptitudes, les connaissances et les qualités du candidat afin d’évaluer s’il représente un atout pour l’entreprise.
  • Attention de ne pas tomber dans le jeu de certains postulants qui se mettent à vous poser plus de questions qu'ils n'y répondent. Vous êtes le maître du jeu et c'est à vous de les amener à suivre votre protocole d'entrevue, tel qu'il a été établi.

Open source traffic analysis