Fast food : Quels sont les risques alimentaires ?

La restauration rapide, vient en réponse au besoin de la société actuelle, d’économiser du temps quitte à manger vite et augmenter les risques alimentaires en conséquence.

Ces spécialités personnalisables, sont rapidement servies puisqu’elles sont réalisées à la chaîne. À pied ou en voiture, ce procédé offre la possibilité d’emporter sa commande chez soi, ce qui comble la satisfaction et séduit une clientèle aux plannings chargés. Cela dit, tout n’est pas rose au sein de cette industrie, les risques alimentaires dus à l’adoption partielle ou complète de ce mode alimentaire son énormes.

Les méfaits de la malnutrition

  • Les risques alimentaires liés aux aliments rentrant dans la préparation des plats Fast Food, sont multiples. Leurs compositions présentent un niveau élevé de matières grasses et pauvre en vitamines. Massivement sucrées ou excessivement salées et faibles en fibres alimentaires, elles constituent des risques potentiels de développement d’un stade du diabète ou d’hypertension voire d’obésité. 
  • De plus, le recours aux substances chimiques, dans le but de valoriser le goût ou la rapidité de production, déforme les habitudes alimentaires (boulimie) des individus d’une façon alarmante. On dénote à titre d’exemple, douze additifs chimiques dans une simple salade, pour lui garantir sa fraîcheur et son appétence.

Produits à risques

  • La viande utilisée dans la restauration rapide est susceptible d’avoir provoqué 70% des intoxications alimentaires liés à ce mode d’alimentation. Les risques alimentaires sont d’autant plus grands quand on sait que dans beaucoup de pays, les organismes génétiquement modifiés, sont commercialisés et atterrissent forcément dans nos plats (pomme de terre, tomates, maïs) entraînant les risques alimentaires probables. 
  • Par déduction, le bétail et la volaille qui s’y nourrissant, sont éventuellement des produits à risque. D’autre part, l’usage des boissons légères ou Light à l’aspartame, qui sont servis dans de grands volumes, laisse une habitude néfaste pour le corps humain, chez les consommateurs.

Deux saveurs uniquement

  • Malgré la panoplie de plats proposés, les produits Fast Food ne véhiculent que deux saveurs : sucré et salé. L’alimentation contient six saveurs essentielles mis à part le sucré et le salé on relève aussi : l’aigre, l’amer, le piquant et l’astringent. Ce manque alarmant pourrait, selon les spécialistes de la nutrition, révéler les risques alimentaires à prévenir comme l’impression de faim persistante.

Les maladies susceptibles d’être développées

  • Les risques alimentaires liés à la restauration rapide peuvent se manifester dans un court terme. On peut développer assez rapidement des effets comme le ralentissement de l’activité cérébrale ou l’avidité. Dans une période plus vaste, il est possible d’être sujet à l’obésité, aux maladies cardiaques, aux dépressions, aux cancers puisqu’on trouve parfois de l’acrylamide contenue dans les frites et même à la maladie d’Alzheimer.

Open source traffic analysis