Investir dans l'immobilier au Maroc – Les conseils

Le Maroc est un pays francophone, ce qui représente déjà une ouverture pour d'éventuels investissements immobiliers, voici quelques conseils éclairés à suivre avant d'investir.

Investir à l'étranger peut être une excellente idée à condition de prendre toutes les précautions nécessaires à la préservation de son patrimoine. Voici un panorama de ce qu'il faut faire pour investir dans l'immobilier au maroc sans risques.

Etudier la région et l'environnement immobilier du bien

  • Il est primordial de passer un certain temps dans la région dans laquelle on souhaite investir et ce même si le bien que l'on souhaite acheter n'est destiné qu'à la location.
  • Prenez soin d'en connaitre l'environnement, ainsi que les infrastructures disponibles dans la ville avant d'investir dans l'immobilier au Maroc. Ces deux éléments sont souvent déterminant dans l'estimation de la valeur du futur bien immobilier.
  • Vous devez également vous familiariser avec les prix immobilier locaux: pour cela, n'hésitez pas à multipliez les visites. Lors de ces visites, vérifiez vous même tous les éléments mentionnés sur l'annonce de vente, car il n'existe pas de loi ou de garantie contre les vices cachés au Maroc.
  • Le notaire n'est tenu d'effectuer aucune vérification par rapport à la vente, c'est donc à vous de vous assurer entre autre, de la situation cadastrale, hypothécaire ou encore locative du bien immobilier.
  • S'il s'agit d'un bien à restauré, veillez à ce qu'il soit accessible en camion. Cette précaution, à prendre pour investir dans l'immobilier au Maroc, vous évitera d'être lésé quant au montant ou à la valeur réelle de votre achat.
  • Vous pouvez aussi faire appel à votre conseiller bancaire. Celui -ci vous aidera, notamment à choisir parmi les différents lieu rentables pour investir dans l'immobilier au Maroc en toute sécurité ou dans l'organisation des visites. Vous gagnerez ainsi un temps précieux.

Assurez vous de la régularité de la vente

  • Une fois le bien immobilier trouvé et que vous vous portez acquéreurs, avant de signer le compromis de vente, veillez à vous procurer le droit de propriété du bien auprès de la Conservation Foncière, et faites-le traduire. Cela vous assurera que le bien appartient bien au vendeur de manière exclusive, et qu'il n'y à pas de co- héritiers du bien.
  • Certaines banques peuvent se charger de récupérer ces documents pour vous. Le contrat de vente doit être signé devant notaire. Vous ouvrirez au préalable un compte bancaire sur place. Cela est nécessaire pour investir dans l'immobilier au Maroc pour faciliter le transfert d'argent lors de l'achat ainsi que pour faciliter le rapatriement des devises en cas de plus-value lors d'une revente.

Open source traffic analysis