Jusqu'à quel âge peut-on adopter des enfants ?

Adopter des enfants nécessite une étude de dossier afin de déterminer si les candidats sont en état de s'occuper d'un enfant, notamment en ce qui concerne l'âge des futurs parents.

Tous les ans plus de 8000 personnes entament un long parcours souvent difficile pour connaître enfin le bonheur d'être parents. Qu'il s'agisse d'une adoption en France ou à l'étranger, adopter des enfants nécessite de réunir certaines conditions d'âge minimum et maximum.

A quel âge peut-on adopter ?

  • En France, l’adoption est accessible à tout candidat seul, âgé de plus de vingt huit ans. La personne peut être mariée, en couple ou vivre seule. Si la demande est faite communément par des époux, ils devront être âgés au moins de 28 ans, ne devront pas être séparés de corps et être mariés depuis deux ans minimum.
  • Pour adopter des enfants en couple, il est donc nécessaire que le couple soit marié et chacun des conjoints âgé d'au moins 15 ans de plus que l'adopté. Si un seul des deux époux dépose une demande d'adoption, il devra avoir plus de 28 ans et obtenir l'accord de son conjoint.
  • Un couple non marié, vivant en pacte civil de solidarité (PACS) ou union libre ne pourront pas adopter des enfants ensemble. Seul un des deux concubins aura le droit de déposer la demande en tant que personne célibataire.
  • Enfin un des 2 époux peut adopter l'enfant de son conjoint, même s'il n'a pas 28 ans et la différence d'âge entre l'adoptant et l'adopté est ramenée à 10 ans.

Jusqu'à quel âge peut-on adopter ?

  • La législation française ne prévoit pas de limite d'âge limite pour adopter des enfants. Une enquête psychologique et sociale de la personne est effectuée pour valider une demande d'agrément destinée à une adoption. Cette précaution est destinée à juger de l'aptitude des parents à prendre en charge l'éducation d'un enfant sur un plan à la fois psychologique et financier.
  • Pour adopter des enfants nés en France, il n'existe pas de limite d'âge pour l'adoption mais il faut savoir que les nourrissons sont rarement confiés à un parent ou un couple âgé de plus de 40 ans. Les adoptants ayant dépassé la quarantaine se voient souvent confier des enfants beaucoup plus âgés.
  • Dans le cas de l'adoption à l'étranger, c'est également le cas et certains pays ont déterminé un écart d'âge maximum entre l'adoptant et l'adopté. Les personnes âgées de 40 ans ou plus se voient la plupart du temps confier des enfant de plus de 5 ans.

Open source traffic analysis