La psychologie comportementale

La psychologie comportementale est un domaine délicat du fait de sa diversité. En effet, il comprend diverses explications et situations parfois complexes.

La psychologie comportementale, comme son nom l'indique, concerne différents troubles de comportements comme, par exemple, les phobies, les angoisses, les dépressions et bien d'autres encore. Mais quels sont les points communs de tout cela ?

 

La psychologie comportementale

  • Cette psychologie comportementale est aussi appelé "comportementalisme", ce qui touche au comportement. Dans ce domaine, on ne traite pas le côté psychisme, mais uniquement le côté troubles.
  • Ainsi, on parle de psychologie comportementale à partir du moment où un individu agit indépendamment de sa volonté. Il sait qu'il a peur, il fera l'effort de ne plus avoir peur, mais au final, il aura toujours autant peur.
  • La personne déprimée sait qu'elle déprime, sait qu'elle doit garder la tête haute, aller de l'avant. Elle mettra tout en oeuvre pour le faire et là aussi, elle continuera à déprimer toujours autant.
  • C'est une façon de se comporter indépendante de notre volonté. Malgré tout, cette psychologie comportementale se décèle, se soigne, ou s'atténue.

 

Comment vaincre cette psychologie comportementale ?

  • Il faut combattre le mal par le mal. Ainsi, quel que soit le trouble, on doit le faire, le refaire encore et encore et toujours. On a peur ?
  • Il faut aller dans des endroits où on retrouvera sa peur en se disant qu'il n'est pas utile d'avoir peur ; on rougit par timidité ?
  • Il faut se retrouver en situation de "seul face au monde" et où on est obligé de parler devant un public. Toutes ces situations se feront sous forme d'exercices, pour commencer.
  • Au fil du temps, les gens souffrant de cette pathologie, se rendront compte que finalement, s'ils sont en situation réelle, ils pourront peut-être passer au-dessus de leurs angoisses, peurs ou autres. Ils auront la volonté d'essayer, leur thérapie leur ayant permis d'éloigner tous ces troubles.

 

Mais que penser de la psychologie comportementale ?

  • Penser n'est certainement pas le mot le plus adéquate, mais il faut savoir que tout trouble de comportement peut être à l'origine de cette psychologie puisqu'au départ, elle est axée sur la cognition et le développement. On se développe par notre pensée.
  • La personne qui a peur de tout, qui souffre d'un trouble psychologique ne s'épanouira pas du tout de la même manière que quelqu'un qui souffre de rien.
  • A ce jour, ne pas se poser trop de questions est idéal pour la simple et bonne raison que la vie, déjà bien assez compliquée, vaut la peine d'être vécue !

Open source traffic analysis