Les conseils pour acheter un bar

Acheter un bar revient à acheter un fonds de commerce, ce qui n'est pas toujours très simple à faire.

Se mettre à son compte en commettant l'acte d'acheter un bar peut être une aventure excitante ou plutôt le commencement d'un chemin de croix. Il est important avant toute chose de comprendre les licences d'exploitation d'un bar afin de savoir quel fonds de commerce acheter. Lorsque c'est une licence de première catégorie (Licence I), l'établissement ne peut vendre que des boissons sans alcool. Lorsqu'il s'agit d'une licence II, l'établissement peut vendre de la boisson fermentée (bière), une licence III autorise à vendre des boissons alcoolisés comme le vin et une licence IV autorise la vente de spiritueux. Des activités complémentaires peuvent être ajoutées : restauration, clubbing, sandwicherie... Pour acheter un bar, il y a quelques démarches à suivre et de bons conseils à appliquer.

Les démarches

  • La première chose est de savoir ce que l'on souhaite vraiment et de vérifier la validité entre compétences personnelles et l'activité. Ensuite, il faut faire une recherche via la chambre des métiers, les journaux spécialisé et Internet pour trouver des annonces de fond de commerce à vendre. Lorsque le choix s'est fait sur un bien à vendre, il faut rentrer en contact avec le vendeur. La visite des lieux est très importante pour éviter les surprises après l'achat. 
  • Ensuite, il faut obtenir le maximum de renseignements sur le commerce auprès du vendeur et lui demander le bilan et le compte d'exploitation financière. Enfin, lorsque l'entente est faite, pour acheter un bar, il faut établir et signer avec le vendeur, un contrat de cession de fonds de commerce.
  • A la signature de ce contrat, les statuts du commerce devront être notifiés et il faudra obligatoirement faire une parution dans le journal des entreprises pour signaler la nouvelle gérance. Ensuite, il faudra enregistrer la société aux impôts et au Greffe du Tribunal de Commerce. A la suite de quoi, un extrait K-Bis sera remis pour permettre le début des activités du bar acheté.

Les conseils

  • Les conseils pour acheter un bar sont les mêmes que pour acheter n'importe quel fond de commerce. Avant l'achat, il faut bien réfléchir et bien inspecter l'état des lieux pour déterminer s'il y a de gros travaux à réaliser, vérifier la validité et la véracité des informations contenues dans le bilan et le compte d'exploitation remis par le vendeur. 
  • Il faut également analyser la concurrence aux alentours, les possibilités d'évolution du commerce à acheter et la diversité de la clientèle. Pour pouvoir obtenir un prêt bancaire afin d'acheter un bar, il faut toujours avoir un apport personnel d'au moins 25%.

Open source traffic analysis