Les lipides - Quel rôle pour notre organisme ?

Les lipides sont des composés retrouvés naturellement sous forme de graisses, et qui sont constitués de molécules appelées acides gras. Ils jouent plusieurs rôles fondamentaux dans notre organisme.

Les lipides sont globalement insolubles dans l'eau. Or comme chacun sait notre corps est composé à 70% d'eau, ce qui va pousser les lipides à adopter diverses stratégies pour éviter tout contact avec l'eau. Ils vont ainsi se regrouper, en particulier au niveau des membranes cellulaires en formant une bicouche lipidique. Cette bicouche va ainsi jouer un rôle structural pour la cellule, assurer sa protection et va lui permettre de communiquer avec les cellules voisines. De plus, selon la fluidité des composants gras de la membrane (le cholestérol a par exemple tendance à augmenter la rigidité membranaire), ils vont permettre le passage de certaines molécules dites lipophiles (qui aiment la graisse) à travers la membrane. Nous reverrons plus loin un exemple de ces molécules.

Les lipides, source d'énergie.
Les graisses sont stockés dans le tissu adipeux à partir soit de graisses alimentaires soit de sucres (transformés en graisses et stockés dans la cellule graisseuse ou adipocyte par une hormone appelée insuline). Lorsque l'organisme a besoin d'énergie et que celle-ci ne peut être fournie par la seule dégradation des sucres (ou glucides en termes scientifiques), alors commence la dégradation des lipides via un phénomène enzymatique complexe appelé bêta-oxydation. La grosse molécule (un triglycéride la plupart du temps) est "coupée" en plusieurs morceaux et se transforme en acides gras simples qui circulent dans le sang et sont consommés par les cellules. On considère qu'un gramme de graisse apporte environ cent fois plus d'énergie qu'un gramme de glucides.

Les lipides, supports de messages biologiques capitaux.
Certaines molécules jouant un rôle majeur dans notre métabolisme vital sont constituées de lipides : on pense ainsi aux hormones stéroïdes (œstrogènes...), aux hormones thyroïdiennes ou même à certaines vitamines (A, D, E, et K)! Ces molécules traversent la membrane lipidique et agissent sur des récepteurs dans le noyau des cellules. Elles participent à certaines activités biologiques essentielles : sécrétions hormonales, réactions inflammatoires, rôle sur la vision (vitamine A)...

Open source traffic analysis