Les plus beaux poèmes d'automne et leur signification

Les plus beaux poèmes d'automne ont été écrits par de célèbres auteurs et leur signification ne se rapporte pas toujours à un hommage à la saison mais aussi et surtout, à la vie et à la mort.

De nombreux écrivains ont composé les plus beaux poèmes d'automne. Deux d'entre eux à savoir Alphonse de Lamartine et Jean Moréas ont composé des poèmes puissants en hommage à la nature mais aussi à la vie et à la mort.

Rêves d'automne d'Alphonse de Lamartine

  • Le poème d'Alphonse de Lamartine est parmi les plus beaux poèmes d'automne composés. En effet, c'est une ode à la nature vieillissante, mourante. Les arbres d'ordinaire verdoyants, flétrissent en automne et meurent complètement durant l'hiver. L'hiver qui est associé à la mort est précédé par la vieillesse, l'automne.
  • De Lamartine parle ici de manière imagée de la vieillesse, de cette solitude qui entoure la vieillesse en attendant la mort. Le poème montre clairement qu'il s'agit d'un homme vieillissant (le poète lui même a fortiori) qui traverse une nature désolée, flétrie, vieillissante... et il se reconnaît en elle, il se réjouit de pouvoir l'admirer encore une dernière fois. C'est aussi un poème qui fait état des regrets que l'on peut éprouver à l'automne de sa vie.

Feuilles d'automne de Jean Moréas

  • Le poème Feuilles d'Automne de Jean Moréas est lui aussi, l'un des plus beaux poèmes d'automne rédigés. C'est un poème qui montre "l'insouciance" qui entoure la jeunesse. En effet, comment penser à la vieillesse, au temps qui passe lorsqu'on a toute sa vigueur, son énergie, sa vie !
  • De la même manière, comment penser à l'automne lorsqu'on est en plein été ensoleillé. C'est à raison qu'il dit "Va t - on songer l'automne... quand la lumière environne la vie et le fier été !". Penser à la vieillesse peut être déprimant, alors qui s'en soucierait à part les personnes vieilles ?
  • D'ailleurs, à la fin du poème il dit "Chantez, riez, moi j'écoute en secret une autre voix... une branche déjà morte qui vient de parler tout bas". En résumé, c'est avec la première ride que l'on commence à penser à la vieillesse.

Open source traffic analysis