Les points clés pour négocier son salaire

Etant donné la conjoncture économique actuelle, savoir négocier son salaire à l'embauche est important.

Lorsqu'un candidat postule pour un poste dans le privé, la négociation du salaire n'arrive que très tard dans le processus de recrutement. Le candidat, bien souvent, passe 2 ou 3 entretiens avant de se voir faire une proposition d'embauche. Tout juste se risque-t-on à demander au candidat son dernier salaire en toute fin de premier entretien afin de bien le situer. Savoir négocier son salaire prendra toute son importance lorsque l'employeur sera convaincu de l'embauche du candidat.

Evaluation de la fourchette de salaire

  • Bien souvent, le salaire n'est pas proposé dans l'annonce et reste à débattre.
  • Lorsqu'un candidat postule à un emploi, il doit savoir bien négocier son salaire en ayant une idée précise et réaliste de ses prétentions salariales.
  • Des enquêtes sur les salaires moyens par type de fonction selon le secteur d'activité, la formation et l'ancienneté sont publiées régulièrement dans les journaux économiques spécialisés ou par les associations professionnelles.
  • S'il s'appuie sur des chiffres fiables et irréfutables, le candidat pourra alors négocier son salaire d'une manière sûre et décidée.

La négociation

  • Plus l'adéquation du profil du candidat avec les critères du poste est établie au cours des entretiens, plus le candidat aura les coudées franches pour négocier son salaire.
  • Si de plus, le candidat se rend compte que son profil est rare et que l'employeur a vraiment besoin de ses compétences, il pourra alors proposer la fourchette haute de son estimation.
  • Si au contraire, le candidat estime que le poste proposé est d'un très grand intérêt professionnel pour lui, le salaire passant au second plan, la négociation pourra être alors plus facile.
  • Il est fréquent que certaines entreprises proposent des avantages en nature comme une voiture de fonction, des primes exceptionnelles ou un logement de fonction. Le candidat devra bien évidemment en tenir compte lors de la négociation salariale finale.
  • Enfin, savoir négocier son salaire, c'est aussi pour le candidat proposer lors de son entrée dans l'entreprise, que l'évaluation annuelle de son travail se fasse sur la base d'objectifs précis et négociés avec sa hiérarchie. C'est la meilleure façon d'assurer une évolution salariale sur de bonnes bases.

Open source traffic analysis