Les techniques pour renforcer son mot de passe

Malgré le sentiment de sécurité qu'ils procurent, la majorité des mots de passe ne sont pas infaillibles: voici quelques conseils pour renforcer son mot de passe.

Il existe de véritables logiciels de crackage de mot de passe. Ceux-ci essayent en fait toutes les associations possibles avec les vingt-six lettres de l'alphabet et les neufs chiffres. Ainsi, plus le mot de passe est long, plus les possibilités sont nombreuses. Par exemple, un mot de passe de huit caractères prendrait potentiellement soixante ans pour être cracké par une machine de crackage. Sauf que les hackers se renseignent souvent sur leur victime pour déceler des failles dans le choix de votre mot de passe... Il est donc primordial de renforcer son mot de passe!

 

Choix du mot de passe

  • Eviter les mots qui vous sont rattachables, ou que l'on trouve dans le dictionnaire. La plupart des logiciels de crackage fonctionne sur base d'un dictionnaire qu'il passe en revue automatiquement lors de la prospection.
  • De même les pirates vont toujours commencer par envisager les mots qui sont liés au contexte social de la victime (prénom de la famille, date de naissance, passion ou nom de vos idoles, référencées sur des sites comme facebook,...).
  • Pour renforcer son mot de passe, il faut aussi éviter les mots de passe trop bateaux, tels que "45678", "UVWXYZ", ou encore les mots de passe qui se contentent de répéter le nom d'utilisateur. Cela peut paraître stupide mais énormément de gens choisissent ce genre de code par facilité et n'imaginent pas à quel point ils sont vulnérables...
  • Evitez de créer un mot de passe contenant exclusivement une seule sorte de signes, tel que des lettres ou des numéros. Les mots de passe les mieux protégés sont des mots de passe complètement hétéroclites, tel "h5f=v)°gh!".
  • Bien sûr le risque encouru est de ne pas s'en souvenir et d'être obligé de le noter quelque part.Il faut donc utiliser des moyens mnémotechniques pour s'en rappeler.
  • Mais attention, il faut que cela reste aléatoire. Voici une technique qui fait ses preuves. Choisissez par exemple un titre de film ou de livre assez long. Prenons "La Guerre des Boutons". Votre mot de passe pourrait se composer des premières lettres de chaque mot ("lgdb") suivi du nombre de lettres de chaque mot ("lgdb2637").

 

Mauvaise habitude

  • Evitez à tout prix de laisser une note quelque part avec votre mot de passe, que ce soit sur un post-it accroché à l'ordinateur, ou pire, dans un fichier enregistré sur votre session. Il ne sert à rien de renforcer son mot de passe s'il est accessible dans un autre fichier non sécurisé.
  • Changer régulièrement son mot de passe est aussi un gage de sécurité. Ainsi, si toutes les techniques exposées précédemment n'ont pas réussi à renforcer son mot de passe efficacement, le fraudeur n'aura accès à vos données que durant un laps de temps limité...

Open source traffic analysis