Parents célibataires – L'aide que le gouvernement fournit

L’aide pour parent isolé, l’allocation de soutien familial et l’aide à la garde d’enfants pour parents isolés sont les principales aides que le gouvernement propose aux parents célibataires.

Le nombre 120 000 représente le nombre de divorces recensés en France par an en moyenne. De ce fait, le nombre des parents seuls se multiplie. Pour faire face aux difficultés financières que rencontrent les parents célibataires pour élever leurs enfants, le gouvernement français attribue des aides aux parents isolés les plus démunis. Des avantages fiscaux sont également accordés aux parents séparés pour leurs déclarations d’impôts sur le revenu.

 

L’aide pour parent isolé

 

  • L’aide pour parent isolé, plus connu sous l’acronyme API, est une aide financière accordée aux parents célibataires. La demande d’aide pour parent isolé se fait auprès de la caisse d’allocations familiales de votre lieu de résidence.
  • Cette aide est soumise à des conditions (revenu, nombre d’enfant, âge des enfants). Le montant accordé dépend de ces critères. Elle est versée tous les mois aux parents célibataires en charge des enfants. Depuis juin 2009, le montant de l’Api s’est allié avec le RSA.

 

L’allocation de soutien familial

 

  • L’allocation de soutien familial, plus connu sous l’acronyme ASF, vient compenser le manque de versement de pension alimentaire de la part de l’autre parents célibataires. Elle est versée tous les mois sans condition de ressources.
  • Si l’autre parent ne subvient plus aux besoins des enfants, malgré un rendu de jugement d’un juge des affaires familiales, la caisse d’allocation familiale se chargera de faire la demande auprès du parent défaillant ou d’engager une demande de fixation de droit et de pension alimentaire au juge compétent.

 

L’aide à la garde d’enfants pour parents isolés

 

  • L’aide à la garde d’enfant pour parents isolés, ou Agepi est une compensation financière versée aux parents célibataires à la recherche d’un emploi. Pour diminuer le coût des frais de garde, l’agepi a été mise en place. Cette prestation compensatoire est soumise à des conditions. 
  • Dans cette optique, elle est accordée aux parents célibataires retrouvant un emploi d’au minimum deux mois ou entrant en formation. Les parents isolés percevant déjà des aides de l’État comme le RSA ou l’allocation chômage ne peuvent pas prétendre à cette prestation. Pour plus de renseignements, rendez-vous au Pôle Emploi.

Open source traffic analysis