Procréation médicalement assistée - Les critiques

Beaucoup de couples ont de plus en plus recours à la procréation médicalement assistée pour avoir un enfant malgré les nombreuses critiques.

La procréation médicalement assistée (à l'exemple de la fécondation in vitro, de l'insémination artificielle) est une intervention médicale pour favoriser la procréation et permettre à des couples ayant des difficultés à concevoir un enfant d'avoir des chances d'en avoir. Il est bon cependant, pour des couples qui désirent tenter cette assistance médicale de procréation, d'en connaître les critiques.

Les techniques de la procréation médicalement assistée

  • Lorsqu'on parle de procréation médicalement assistée, on parle en fait de diverses techniques qui permettent de procréer. Certaines techniques sont pratiquées à l'étranger mais pas en France.
  • Les techniques les plus courantes sont en effet la fécondation in vitro, l'insémination intra-utérine, l'injection des spermatozoïdes (en cas d'infertilité de l'homme). Il est de toute façon recommandé de consulter un gynécologue qui pourra donner le maximum de renseignements sur les avantages et les inconvénients de chaque technique de procréation médicalement assistée.

Les critiques adressées

  • Le but n'est pas de décourager les futurs patients mais il est préférable de connaître les quelques critiques liées à la procréation médicalement assistée. Ainsi, y avoir recours ne garantit pas la réussite du premier coup. Cela passe souvent par de nombreux échecs peut-être même pour ne jamais avoir de réussite.
  • Mais cela nécessite une forte médicamentation, crée la fatigue en raison de la stimulation ovarienne, des risques de grossesses multiples en cas de réussite (jumeaux, triplés...) La stimulation peut entraîner des nausées, des vomissements, de la diarrhée, la formation de caillots sanguins...
  • La ponction ovarienne peut avoir des incidents anesthésiques ou infectieux. Les enfants ont plus de risques d'être atteints de malformations par rapport à ceux conçus de manière naturelle. Néanmoins, nombre d'enfants nés sous procréation médicalement assistée, sont aussi parfaitement normaux.
  • Enfin, on peut simplement dire qu'une grossesse assistée a malheureusement plus de chances de rencontrer des obstacles par rapport à une grossesse naturelle et, sans doute, pas réellement à cause des techniques employées proprement dites mais plutôt en raison de l'infertilité des couples.

Open source traffic analysis