Que faire en cas de décès dans la famille?

Malgré le chagrin qui submerge les personnes ayant perdu un proche, il y a un nombre important de formalités à accomplir lors d'un décès dans la famille.

La première chose à faire lors d'un décès dans la famille est de faire constater celui-ci par un médecin et de régler les questions de dons d'organes ou du corps. Cette démarche permet d'obtenir un certificat de décès (sauf en cas de mort violente où la police est prévenue). La déclaration de décès doit être faite dans les vingt-quatre heures dans la mairie du lieu du décès. Toute personne peut effectuer cette démarche. La mise à jour du livret de famille sera faite par la même occasion.

Démarches à effectuer dans un premier temps lors d'un décès dans la famille
Avant toute chose, il faut tenir compte des dernières volontés du défunt pour pouvoir organiser le déroulement des obsèques (inhumation ou crémation, cérémonie religieuse ou pas) et choisir une entreprise de pompes funèbres. Ensuite il faut informer l'employeur (si le défunt était salarié), la banque (afin de bloquer les comptes), interroger les compagnies d'assurances pour savoir s'il y a un contrat d'assurance vie, de décès, d'habitation ou autre. Faire le tri dans les papiers du défunt permet de lister et de prévenir les différents fournisseurs (d'énergie, d'eau ou de communications), le bailleur ou le locataire.

Démarches à effectuer dans les mois qui suivent le décès dans la famille
Afin de pouvoir effectuer certaines formalités, il faut que la famille prouve sa qualité d'héritier à l'aide de différents documents (copie de l'acte de décès, certificat d'hérédité, acte de notoriété). La famille doit contacter les divers organismes, comme la caisse d'assurance maladie, la mutuelle, la caisse d'allocations familiales, la caisse de retraite afin de clarifier la situation familiale. Il ne faut pas oublier de modifier la carte grise si le défunt avait un véhicule à son nom. La famille doit rentrer en contact avec le notaire afin de déclencher la succession et de procéder au partage des biens. A la fin de l'année, il ne faut pas oublier de déclarer les revenus du défunt à l'administration fiscale afin.

Malgré la douleur lors d'un décès dans la famille, beaucoup de formalités sont à accomplir. Courage!

Open source traffic analysis