Que faire quand on n'a pas envie de travailler?

Quand on n’a pas envie de travailler, que son activité ne correspond pas à son identité à ses aspirations, quel que soit son âge, ou qu’on soit nanti, il faut changer d’orientation pour une activité épanouissante et valorisante, en cohérence avec sa nature profonde.

Il existe trente synonymes du verbe travailler pour un seul antonyme, chômer. Cela démontre l’importance du travail dans notre société et la multiplicité des possibilités comprises dans le concept. Pas envie de travailler n’est pas humain.

La démotivation :

  • On n’a pas envie de travailler quand tout notre être se rebelle contre la violence imposée à notre identité par un job alimentaire dévalorisant dans lequel nous n’exprimons qu’une infime partie de notre potentiel.
  • Quand notre activité professionnelle nous enferme dans une catégorie sociale à l’aide de diktats vestimentaires. Le manque de perspectives, d’avancement, de considération, de challenge, une mauvaise gestion des ressources humaines génèrent des souffrances.
  • Les boulimiques vont au « burn out », quand les anorexiques du travail se contentent du service minimum, pour arriver profil bas jusqu’à à leur retraite anticipée. Cette dépression, n’a qu’un remède, retrouver une activité passionnante.

Thérapies pour retrouver le désir de travailler :

Si on n’a pas envie de travailler après un diplôme et avant le premier job, c’est que la filière choisie, souvent par pression familiale ou scolaire, n’est pas en adéquation avec sa personnalité.
Une nouvelle formation suffira pour retrouver l’appétit.

En cas d’aversion du trentenaire pour le travail :

  • On n’a pas envie de travailler quand les investissements énergétiques, numéraires et émotionnels occasionnés par son job sont trop importants, ou qu’on a envie de profiter de ses enfants.
  • Une année sabbatique s’impose, suivi d’un changement de cap si les symptômes persistent.

Pour la satiété du cinquantenaire :

  • La retraite anticipée permettra de se réaliser après une vie de sacrifice.

Quant à l’héritier oisif:

  • Il peut, par exemple sauver des baleines en Antarctique.

Toujours pas envie de travailler ? Créez vous-même votre activité, et vous bondirez hors du lit le matin, plein d’ardeur et d’allégresse pour une journée trépidante.

Open source traffic analysis