Que faire quand son conjoint est allergique au chat ?

Adopter un gentil minet si le conjoint est allergique au chat est un dilemne comportant des solutions pour qui possède ou rêve de posséder un chat.

De nombreux allergiques tiennent le chat pour responsable de leurs misères quotidiennes. Un célibataire pourra se passer de la compagnie de ces beaux félins mais que faire lorsque l'on vit à deux et qu'il est inenvisageable de se débarasser de son compagnon....à quatre pattes ?

 

Savoir reconnaître une allergie aux chats

  • Les symptômes d’allergie aux chats se manifestent par des démangeaisons, larmoiements, éternuements, écoulement du nez dans le meilleur des cas, toux et respiration sifflante, éruption cutanée, ou asthme pour les allergies plus sérieuses.
  • Cependant, il convient, si l'on pense que son conjoint est allergique au chat, de vérifier que l'animal en est vraiment la cause en effectuant un test allergique cutané ou un prélèvement de sang qui détermineront la cause réelle de l'allergie.

 

Bien choisir son chat

  • Quand son conjoint est allergique au chat, il est néanmoins possible de vivre ensemble en bonne harmonie. Il est préférable d'adopter un chaton que l'on habituera à prendre des bains pour débarasser son poil de la salive responsable des allergies.
  • On choisira une race qui perd peu de poils comme le siamois ou un chat à poils courts pour éviter qu'ils ne se répandent dans l'atmosphère. Une race de chat comme le Cornish Rex convient bien aux personnes allergiques car leur fourrure très courte ne retient pas la salive comme les autres pelages de chat.
  • Les femelles donnent moins d'allergies car la protéine responsable de l'allergie aux chats est produite par les hormones mâles du chat. Un chat mâle est donc aussi plus allergène qu'un chat castré.

 

Et du côté du conjoint

  • Si le conjoint est allergique au chat il devra commencer un traitement de désensibilisation aidé d'un allergologue. Cependant, ce processus est long et peut prendre plusieurs années avant que soit complètement éradiquée l'allergie.
  • Il existe un vaccin réduisant les symptômes allergiques au poil de chat offrant un pourcentage de réussite de 85 à 90 % qui permet de vivre avec un chat. Un léger antihistaminiques comme Claritin, Benadry ou Zyrtec sera pris pour se débarasser du peu d'allergie restant. Le vaccin prescrit par un médecin sera conseillé en fonction du résultat des tests de sensibilité mais paraît être une bonne solution si le conjoint est allergique au chat.
  • C'est le moment de changer la moquette pour mettre du carrelage ou tout autre revêtement lavable. Ce qui n'empêchera de passer quotidiennement l'aspirateur pour enlever le plus de poils possible.

Open source traffic analysis