Quelle formation suivre pour devenir cinéaste ?

Devenir cinéaste n’est pas une vocation qui s’improvise. A l’image de l’entreprenariat, de nombreux réalisateurs connus ont un parcours d’autodidacte. Pourtant, la formation offre des avantages non négligeables.

Pour devenir cinéaste, il s’agit d’abord d’avoir une véritable passion pour le domaine de l’audiovisuel et être capable de conjuguer des compétences techniques et artistiques. Des aptitudes qui ne s’inventent pas et que beaucoup ont obtenu ou développé par eux-mêmes. Les formations restent toutefois un tremplin certains, l’encadrement et les moyens mis en œuvre offrant de véritables dispositions pour les passionnés de réaliser leur passion

Les apports d’une formation

  • Pour devenir cinéaste, il faut être capable d’être polyvalent. Au-delà des talents artistiques et techniques, l’entourage professionnel et les moyens sont les principales limites et contraintes d’un projet.
  • Une formation dans le domaine offre d’une part la possibilité de participer à des séminaires et de développer ses compétences auprès de véritables professionnels, mais les moyens qui seront mis à disposition permettront à tout novice de développer des projets difficilement réalisables en tant qu’autodidacte.
  • De plus, ce contexte formateur permet souvent de faire des rencontres avec d’autres passionnés et de trouver des caractères complémentaires au sien, indispensable dans ce métier où le travail d’équipe est essentiel.

Les formations

  • Il existe des licences et masters professionnels dans l’audiovisuel qui permettent de devenir cinéaste en suivant une formation orientée sur la pratique. Les écoles privées sont généralement les plus réputées d’un point de vue de formation, mais les concours d’entrées sont réputés durs et compétitifs avec 2 à 3% de sélection sur l’ensemble des candidats qui sont généralement plus de 2,000 à postuler.
  • De plus, les frais de scolarité sont également très élevés pouvant créer un second frein. Toutefois, l’accès étant acquis, les élèves formés ont la possibilité de gérer des projets professionnels très enrichissants d’un point de vue pratique et leur assurant une entrée dans la vie active avec des missions à forte valeur ajoutée.
  • A noter que la rémunération d’un réalisateur dépend principalement de la grandeur de son projet et le succès du résultat. Bien entendu, la notoriété et l’expérience permettent d’augmenter de manière exponentielle le salaire. A titre indicatif, un réalisateur TV peut compter sur une base mensuelle de 4,000 à 5,000 euros. Le cinéma ayant souvent une dimension cinq à dix fois plus importante, il ne vous reste plus qu’à faire le calcul.

Open source traffic analysis