Quelles études pour devenir orthophoniste ?

Devenir orthophoniste requiert des qualités relationnelles précises et des études longues. Ce métier fait partie du corps para-médical qui s'exerce en libéral ou en secteur public

Devenir orthophoniste demande d'être psychologue, patient, savoir écouter les autres, avoir de bonnes qualités relationnelles, et maîtriser la langue de son pays surtout pour les matières principales. Etre un bon orthophoniste, c'est aussi avoir le sens de la créativité et savoir travailler, notamment avec les enfants.

 

Le métier

  • Le fait de devenir orthophoniste demande de vouloir travailler avec tout public. Les enfants, certains adultes, les malentendants, les personnes âgées. Certains chanteurs ayant des difficultés d'élocution peuvent avoir recours à un orthophoniste.
  • Sur ordonnance, l'orthophoniste intervient au niveau du bégaiement, de la perte de mémoire, le zézaiement, la dyslexie, la dyscalculie. Il peut intervenir auprès des enfants en difficultés scolaires, des crèches, de la protection maternelle et infantile.
  • Afin de remédier à toutes ces barrières de langage, l'orthophoniste utilisera le jeux, des techniques créatives, les livres, l'informatique aussi, le rythme, tout ceci bien sûr adapté à chaque niveau.
  • Ce métier est essentiellement exercée par des femmes, dont quatre-vingts pour cent travaillent en cabinet libéral. Le salaire d'un orthophoniste se situe entre mille six cents euros et deux mille euros, à savoir que les honoraires sont fixés par la sécurité sociale.

 

Les études

  • Pour devenir orthophoniste, il faut compter quatre ans après le baccalauréat littéraire, scientifique ou économique et social. La préparation au concours d'entrée à l'école d'orthophoniste est cependant nécessaire du fait que le concours soit très sélectif.
  • Devenir orthophoniste, c'est réussir les tests écrits qui se composent d'un questionnaire à choix multiple, d'une dictée, des tests de langage, de grammaire, de logique, parfois de biologie, d'une rédaction de synthèse, et d'un résumé de textes. Cela n'est pas suffisant pour devenir orthophoniste.
  • Il faut aussi être reçu aux examens oraux qui sont principalement basés sur la motivation du candidat, la connaissance générale du métier, sur la motricité et l'élocution. En fonction des écoles, les concours peuvent être un peu différents. Tout cela obtenu, la personne peut devenir orthophoniste et s'installer dans son cabinet.
  • Malgré tout, lorsqu'une personne veut devenir orthophoniste, elle peut aussi espérer faire évoluer sa carrière en passant le DSTS qui se prépare en un an. Cela lui permet de former des étudiants en orthophonie ou d'encadrer un service de santé.
  • Il peut aussi préparer le concours au diplôme universitaire dans une spécialité telle que la déficience auditive ou la thérapie comportementale et cognitive. Ce métier, très demandé, est néanmoins en manque d'effectif par rapport à la demande !

Open source traffic analysis