Quels sont les avantages du livret B ?

Le livret B délivré par les Caisses d’Epargne et la Banque Postale demeure un produit de placement sûr et flexible, offrant de nombreux avantages.

Le livret B est un placement totalement sécurisé : il n´y a aucun risque de perte de capital, puisqu’en cas de faillite de la banque, vous bénéficiez de la clause de garantie des dépôts. De ce fait, le choix de s´orienter vers un livret B sera déterminé par d’autres critères.

Ouverture et critères de choix
Toute personne, même mineure, et toute association peut très simplement ouvrir un compte livret B. Il suffit de remplir le formulaire d’ouverture et de retourner les pièces nécessaires. Le montant minimum à l’ouverture est de 15 Euros. Cumulable avec tous les autres produits d’épargne, il est cependant préférable pour des raisons de rentabilité de n’en ouvrir un que lorsque vos autres produits d’épargne défiscalisée ont atteint leur plafond.

Vie du livret
Le mode de fonctionnement du livret B est excessivement simple et pratique : les versements sont libres, à conditions d’être supérieurs à 15 Euros. Ils sont illimités, puisqu’il n’existe pas de plafond, contrairement au livret A. Les retraits sont également libres, laissant votre épargne disponible à tout instant. La seule limite est que le solde minimum doit toujours être de 15 euros afin de conserver le compte ouvert. Attention, un compte sur livret n’étant pas un compte à vue, vous ne pourrez pas disposer de chéquier ou de carte de paiement. Toutefois, vous pourrez éventuellement bénéficier d’une carte de retrait à valoir dans les distributeurs de billets de votre banque.

Rémunération et fiscalité
Le taux du livret B est non réglementé, ce qui signifie que chaque banque définit le taux d’intérêt servi. Cependant, les établissements ont tendance à s’aligner. Il est à environ 2% brut en février 2011. Les intérêts sont calculés par quinzaine et affectés au compte chaque premier janvier. Attention toutefois aux modalités d’imposition, puisque le livret B n’est pas défiscalisé : les intérêts sont soumis aux prélèvements sociaux soit par prélèvement libératoire (29% à ce jour) soit par déclaration des intérêts sur votre déclaration d’impôt. Les avantages et inconvénients sont à calculer en fonction de votre taux d’imposition.

Open source traffic analysis