Qu'est-ce qu'un juge des tutelles?

Les juges des tutelles sont souvent mal connus. Pourtant, dans certains cas, ils sont d'une grande utilité et sauvent parfois des situations délicates.

Les juges des tutelles ont un rôle bien précis dans la vie des gens quand on fait appel à eux. Ils sont là pour désigner une personne ou un organisme qui gèrera le quotidien des personnes qui ne sont plus aptes à le faire que ce soit sur le plan financier que sur le plan affectif ou autre.

Définition et rôle

  • Les juges des tutelles sont des hommes de lois spécialisés dans la surveillance des administrations légales et de tutelles. Ainsi, comme il est dit plus haut, ce sont des personnes qui font partie des tribunaux et qui ordonnent à certains interlocuteurs d'aider les individus, considérés comme inaptes, dans leur vie de tous les jours.
  • Pour ce faire, les juges des tutelles rendent un verdict suite à une enquête et un jugement de tribunal. Néanmoins, ces personnes qui aident, de même que les personnes aidés, sont constamment suivis par les juges des tutelles. On ne leur signifie pas cette ordonnance sans suivi après. Toute entrave a la bonne conduite de celle qui aide, peut faire l'objet de sanctions pénales.

Avantages et inconvénients

  • Les juges des tutelles ont un rôle fondamental mais aussi le mauvais rôle. En effet, leur rôle primordial est d'aider les personnes, en difficultés, à se gérer tant sur le plan financier que quotidien (les courses, les promenades, les sorties, les contacts avec autrui). C'est une mission importante qui ne peut qu'apporter du bien aux gens qui sont sous tutelle, puisque cela leur permet de rester, malgré tout, dans un monde qui est le leur, un monde difficile qui leur paraît soudain plus facile.
  • L'inconvénient de ce métier est que pour mettre quelqu'un sous tutelle, il faut s'immiscer dans la vie personnelle des gens. Il faut connaître les détails de ce qui ne va pas. On ne peut pas imposer une tutelle sans raison, une enquête pointilleuse doit être obligatoirement menée au préalable. Cette procédure ne plaît pas toujours aux personnes concernées qui se sentent "violées" dans leur vie privée.
  • Malgré tout, il faut savoir qu'en principe, les juges des tutelles n'imposent pas une telle décision sans savoir pourquoi, sans savoir qui sera le (ou la) tuteur. Il peut aussi bien être désigné un membre de la famille, qu'un ami, ou une association qui travaille en collaboration avec le cabinet des juges des tutelles.
  • Cela reste une procédure réfléchie en pesant le pour et le contre pour ceux qui l'entament.

Open source traffic analysis