Recette traditionnelle de canard aux pruneaux

Lorsque l’on a les talents et la patience d’un vrai chef, s’essayer à la cuisson d’un canard aux pruneaux peut-être un beau challenge. Mais attention à être appliqué, car la préparation et la cuisson demandent toute l’attention !

Que cela soit avec les cuisses ou simplement en magret, le canard est un met délicieux et qui ravive généralement tous les convives. Toutefois, la cuisson et la préparation demande certaines qualités de cuisinier et le prix total d’une telle recette n’est pas donnée. Pour le canard aux pruneaux, choisir un animal avec le Label Rouge garanti une vraie qualité à travers le respect des normes européennes pour l’élevage. D’autres parts, les pruneaux ajoutés au vin rouge ou encore l’armagnac rendront la note aussi salée que le canard, soyez en averti ! Enfin, entre la préparation et la cuisson, comptez une bonne heure et demie au fourneau. Heureusement que lorsqu’on aime, on ne compte pas.

La préparation

  • Pour la recette de canard aux pruneaux, optez pour un animal de deux kilos environ (le poids minimum de ceux ayant le label rouge) pour une tablée d’au moins six personnes.
  • Optez pour un verre à liqueur d’armagnac et environ 500 grammes de pruneaux dénoyautés, sans oublier un bon vin rouge de Bordeaux.
  • Pour le goût et le parfum, un brin de thym, une noix de muscade, une orange, un clou de girofle et une feuille de laurier feront l’affaire.
  • Vous pouvez également ajouter une carotte ou une branche de céleri selon les préférences.
  • Enfin, 100 grammes de lardon et un gros oignon, ainsi qu’une cuillère à soupe de farine pour épaissir la sauce. Vous êtes désormais armés, il est temps d’attaquer la cuisson !

La cuisson

  • Une recette de canard aux pruneaux ne s’improvise pas, alors restez bien concentré ! Pour les pruneaux, deux choix s’offrent à vous, à savoir de les tremper deux heures avant dans 30 cl de vin rouge ou en achetés directement à l’armagnac.
  • Pour la préparation du canard, vous devez l’assaisonner à l’intérieur en y insérant environ un tiers des 500 grammes de pruneaux puis recoudre le tout. Dès lors, faites chauffer le beurre avec l’armagnac pour faire dorer la peau du canard dans une cocotte en le laissant mijoter une quarantaine de minutes.
  • Pendant ce temps, faites bouillir pendant 10 min dans une casserole le zeste de l’orange avec la noix de muscade (rapée), le brin de thym, le clou de girofle et la feuille de laurier. Puis, émincez la carotte, l’oignon, la branche de céleri et utilisez le tout pour faire dorer les 100 grammes de lardon pendant 20 minutes à feu doux.
  • Le plus dur est d’hors et déjà fait ! Lorsque le canard est cuit, sortez le de la cocotte et versez la sauce dans celle-ci pour qu’elle s’imprègne du jus du canard en y ajoutant le restant d’armagnac et les pruneaux. Enfin, versez le tout sur le canard et servez le à vos hôtes qui seront sans aucun doute ravi. Bon appétit !

Open source traffic analysis