Recette traditionnelle de la sangria espagnole

La sangria espagnole est très réputée pour la fraicheur de son apéritif qui connaît un plein succès pendant l’été. Une bonne raison de découvrir la recette et l’entreprendre soi-même pour la prochaine fois.

La sangria espagnole porte son nom de l’appellation « sangre » qui signifie « sang » en espagnol. On peut boire celui-ci partout en Espagne, particulièrement l’été avec sa mixture entre le vin et les fruits qui offre une véritable fraicheur dès la première gorgée. La particularité de cet apéritif repose dans son goût, très doux et aromatisé, qui masque parfois la teneur en alcool et peut amener quelques surprises aux amateurs, notamment après trois ou quatre verres dans la même demi-heure.

Les ingrédients

  • La sangria espagnole est un cocktail qui convient parfaitement aux réunions et rassemblement de plusieurs convives. Pour une dizaine de personnes, optez pour environ trois litres de vin rouge assez corsé (environ treize degrés), tels que les Bergerac en France ou les Rioja si vous souhaitez maintenir la culture espagnole.
  • Procurez-vous environ un kilo d’oranges et la moitié en citron. Ayez également à disposition une bouteille d’alcool, de rhum ou de cointreau selon les préférences, ainsi que 150 grammes de sucre, deux gousses de vanille et un peu de cannelle en poudre. 
  • Enfin, n’oubliez pas la limonade, entre un demi et un litre selon la teneur que vous souhaitez donner à votre apéritif. Vous pouvez dès lors vous atteler à la recette de la sangria espagnole.

La préparation

  • Dans un premier temps, il est important de noter que la totalité de cette préparation doit être réalisée au moins 24 heures à l’avance, voir deux à trois jours pour que les arômes de fruits se mélangent parfaitement avec ceux de l’alcool.
  • Pelez tout d’abord la moitié du kilo et demi de fruits afin de réduire l’amertume que la peau amène. Puis, scindez les en plusieurs tranches d’environ six à huit parts égales et ajoutez les dans un grand récipient tel une marmite ou un grand saladier. 
  • Versez alors la totalité des trois litres de vin avec les 150 grammes de sucre et 30 à 40 cl de l’alcool choisi (l’arôme orangé du cointreau permet souvent de relever le goût de la recette). Ajoutez également les deux gousses de vanille après les avoir fendues et une cuillère à café de la cannelle en poudre. Juste avant le service, ajoutez une bonne demi-bouteille de limonade bien fraîche.
  • Sachez que si cette préparation est l’universelle, vous pouvez également varier les fruits et les alcools selon la saison ou les préférences, faisant découvrir des mélanges d’arômes différents mais offrant toujours la même fraîcheur recherchée dans la sangria espagnole.

Open source traffic analysis