Reconnaitre un logement insalubre

C'est la phobie de tous locataires ou acheteurs. Vous avez décidé d'acheter ou de louer et c'est le moment de visiter votre futur logement ?

On se fait souvent beaucoup d'idées et on idéalise, cependant il faut bien faire attention à tout pour ne pas avoir à entamer des travaux sans fin...
Voici quelques astuces simples pour pouvoir reconnaitre un logement insalubre.

 

Un logement insalubre ?

  • Tout d'abord il faut définir ce qu'est un logement dit insalubre. Il existe en tout 29 critères qui permet de reconnaitre un logement insalubre et donc dangereux pour notre santé. Les principaux sont :
  • Taille du logement : superficie total de moins de 9m² et hauteur de plafond inférieure à 2m20
  • Eau et électricité : il faut que le logement est accès à l'eau courante et que l'installation électrique soit aux normes
  • Sanitaire et douche doivent être séparés de la cuisine et de la pièce principale
  • Ouverture sur l’extérieur pour assurer une bonne ventilation

Il existe beaucoup d'autres critères pour reconnaitre un logement insalubre. Mais certaines choses ne sont pas forcément visibles aux premiers coups d’œil, alors comment faire? 

 

Reconnaitre un logement insalubre lors de vos visites

  • Lorsque vous visitez un logement, l'état de propreté est souvent significatif. Cependant emmenez vos proches avec vous, ils pourront vous donner leurs conseils et avis. N'hésitez pas à tout regarder : ouverture des fenêtres, faire couler l'eau... Demander également la date de construction du logement ou la date des derniers travaux.
  • Pour les problèmes d’électricité et de chauffage, si vous avez un doute car vous ne vous y connaissez pas, n'hésitez pas à demander avis auprès d'un spécialiste.
  • Malheureusement les problèmes d'humidités sont également souvent présents. Si vous remarquez des bulles et des traces sur la tapisserie ou de la friture sur les murs ce n'est pas bon signe.

 

Les risques d'un logement insalubre

  • Le risque est lié à la notion de santé. Un raccordement non étanche, une fuite de gaz ou un trop fort taux d'humidité peuvent provoquer une intoxication au CO2 ou un incendie. Les matériaux de construction dangereux peuvent être la cause de cancer. Tous ces risques peuvent être pour les occupants du logement mais également pour les voisins.
  • Il faut donc faire très attention lorsque vous choisissez votre futur habitat. Sachez enfin qu'un logement insalubre peut engendrer au propriétaire jusqu’à 3 ans d'emprisonnement et une amende de 100.000€ au 1er Janvier 2011.

Open source traffic analysis