Retrait du permis de conduire - Dans quels cas ?

Le retrait du permis de conduire est infligé suite à non-respect des droits et obligations d'un conducteur qui a commis une faute plus ou moins grave.

Bon nombre d'infractions font l'objet d'un retrait du permis de conduire. Néanmoins, en fonction de la faute, la sanction peut être une suspension pour une durée inférieure à six mois avec perte de points, annulé pour une période de trois à dix ans, ou annulé définitivement. Tout dépend de la décision du tribunal à l'écoute des explications du conducteur et de l'infraction.

Le permis de conduire

  • Certaines raisons peuvent mener à un retrait du permis de conduire. Ce peut être une suspension de permis provisoire, une annulation temporaire ou définitive. Dans les deux derniers cas, on peut ou non repasser son permis. La sanction est prise au cas par cas, mais elle reste du ressort de la justice, des autorités compétentes qui jugent elles-mêmes de la gravité de la situation. Néanmoins, elles expliquent au conducteur réprimandé les motifs qui lui sont reprochés et les conséquences que cela aurait pu entraîner si aucune intervention n'avait été faite. Un retrait du permis de conduire n'est jamais laissé au hasard. Il faut toujours qu'il y ait entrave à la législation.

Dans quels cas ?

  • Le retrait du permis de conduire peut être immédiat notamment en cas conduite en état d'ivresse ou d'absorption de substances illicites. Le fait de dépasser la limitation de vitesse de plus de cinquante kilomètres par heure, ou refuser de se soumettre à des contrôles policiers peut être aussi condamnable. Des infractions comme "griller" un stop, un excès de vitesse, doubler sur une ligne blanche, un défaut de contrôle technique ou de papiers font perdre des points. Il est important, à ce jour, de savoir que le fait de ne pas respecter les distances de sécurité entre deux véhicules, ou une personne qui roule sur les bandes d'arrêt d'urgence peut entraîner un retrait du permis de conduire, de même que le délit de fuite lors d'un contrôle routier ou d'un accident. C'est officiellement répréhensible. Avec de plus ou moins lourdes conséquences, ces fautes à ne pas commettre ne sont rien d'autres qu'une question de sécurité routière.
  • A ce jour, la justice reste très vigilante quant à la conduite des gens et n'hésite pas à procéder à un retrait du permis de conduire si nécessaire. De ce fait, les statistiques montrent une baisse de mortalité suite aux accidents de la route, des longs trajets fatigants, aux excès de vitesse, à tout ce qui peut toucher la conduite de voitures ou camions.

Open source traffic analysis