Salaire pour contrat en alternance : Comment le négocier ?

Les étudiants en alternance sont rémunérés, pour leur activité en entreprise. Voyons ici les principes concernant le salaire pour un contrat en alternance.

L’alternance est un système d’enseignement qui permet aux jeunes de suivre une formation théorique (en cours) et pratique (activité en entreprise), en parallèle. Ce système de formation peut être choisi, par tout étudiant qui est âgé entre 16 et 25 ans. Les rémunérations perçues vont varier en fonction de la nature du contrat de travail. Le salaire pour un contrat en alternance est donc dépendant du type de contrat. Il en existe deux principaux : un contrat d’apprentissage et un contrat de professionnalisation. Même si ces deux assurent à l’étudiant une formation en échange d’un travail rémunéré, les règlementations, au sujet de la rémunération sont différentes. Certains diplômes ou qualifications n’ouvrent que sur un des deux types. Par conséquent, l’étudiant ne choisit pas réellement le contrat.

Quels sont les salaires pour ces deux types de contrat ?

  • Un salaire pour un contrat en alternance varie en fonction de l’âge et de l’expérience de l’étudiant. Ainsi, un étudiant mineur ayant un contrat de professionnalisation gagnera 55 % du SMIC (750,75€ brut), alors qu’un étudiant majeur toucherait lui 70% du SMIC (soit 955,52€ brut). 
  • Pour les étudiants en apprentissage, la rémunération varie entre 25 et 78% du SMIC brut. Le minimum légal, pour un contrat d’apprentissage correspond à 25 % du SMIC (pour une personne âgée de moins de 18 ans, en première année) et le maximum est de 78 % (pour une personne âgée de plus de 21 ans, en troisième année). 
  • Pour le contrat de professionnalisation, le minimum légal correspond à 55 % du SMIC (pour une personne âgée de moins de 21 ans et ayant un niveau inférieur au baccalauréat professionnel) et le maximum est 80 % du SMIC (personne de plus de 21 ans ayant un niveau égal ou supérieur au baccalauréat professionnel).

Quelles différences entre les secteurs public et privé ?

  • En réalisant une activité professionnelle, l’étudiant obtient le statut de salarié. Il dispose ainsi d’une rémunération mensuelle minimale. Cette dernière est calculée en pourcentage du SMIC (il s’élève à 1365€ par mois, depuis le 1er janvier 2011). 
  • Contrairement aux idées reçues, le secteur public donne un meilleur salaire pour un contrat en alternance. Les communes recrutent de plus en plus d’apprentis, pour assurer l’entretien de l’espace public. En moyenne, un apprenti touche dix points de plus dans le public que dans le privé. 
  • En espérant que ces quelques lignes vous aideront à négocier vos contrats en alternance.

Open source traffic analysis