Savoir distinguer les types de fractures

On distingue deux types de fracture survenant sur un os présumé sain : les fractures fermées et les fractures ouvertes.

On différencie selon l'aspect anatomique de la lésion les fractures incomplètes et complètes. Les premiers sont surtout propres à l'enfant et se caractérisent par un manchon périoste resté intact enveloppant une moitié centrale osseuse seule cassée. Dans les fractures complètes les fragments osseux peuvent soit rester en contact, soit se déplacer sous l'action des muscles en se chevauchant, en formant des angles ou en décalant dans le plan frontal.

Les fractures fermées
Elles ne présentent pas de plaie communiquant avec l'extérieur, mais parfois, des ecchymoses tégumentaires très superficielles. Le mécanisme provoquant la fracture fermée est variable et entraîne en conséquence des traits de fractures différents. Il peut s'agir d'un choc direct, dans ce cas, la rupture de l'os se fait au point d'impact de la force. S'il existe de nombreux fragments osseux internes, la fracture est dite comminutive. Le plus souvent, le traumatisme est indirect et dû soit à une traction entraînant un arrachement épiphysite, soit à une flexion qui tend à exagérer la courbure de la diaphyse.

Les fractures ouvertes
Elles se caractérisent par un foyer de fracture qui communique avec l'extérieur par une plaie plus ou moins étendue des parties molles. On distingue les fractures ouvertes de l'extérieur vers l'intérieur, provoquées par une contusion appuyée ou par un projectile et dans lesquelles les téguments ont été lésés en même temps que l'os lors du traumatisme. Ces dernières sont plus graves avec des risques d'infection osseuse et une plus grande fréquence des lésions vasculaires et nerveuses associées.

Open source traffic analysis