Se prémunir de la teigne chez l'animal domestique

Les maladies de la peau sont les affections les plus fréquentes chez le chien ou le chat. Et dans ce domaine, la teigne est l’une des mycoses les plus répandues.

La teigne est une affection liée à l’accroissement de champignons sur la peau, appelé aussi fungi. Elle se traduit par des lésions d´aspects variés, en général chez l´animal par des pelades en forme de pièces de monnaie sur la face ou parfois même sur le reste du corps. Les premières apparitions de la dépilation apparaissent alors une dizaine de jours après la contamination. Cette affection, bien que ne mettant pas en péril la vie de l´animal, se transmet à l'être humain et surtout aux enfants, il est donc impératif de consulter un vétérinaire au plus vite pour traiter l’animal de la teigne !

Comment la détecte-t-on ?
L’affection peut provenir d’un milieu envahi (moquette, litière, etc...) car les spores du champignon s'introduisent dans un environnement approprié et peuvent s´y loger pendant plusieurs mois sans qu'on s'en aperçoive. L´autre possibilité est le simple contact avec un animal ou une personne présentant l'affection de la teigne. Pour déceler si le diagnostic est bien réel, le vétérinaire procédera à différents tests tel que l'éclairage de la peau à l'aide d'une lampe spéciale - la lampe de Wood - dévoilant la fluorescence du champignon, un examen des poils au microscope ou encore la mise en culture. Il est fort probable que le vétérinaire procède également à un bilan de santé complet parfois nécessaire car la reproduction du champignon sur la peau est encouragée par une baisse des défenses immunitaires, généralement provoqué par une maladie, un changement d’environnement ou bien un régime alimentaire inhibé.

Comment la traite-t-on ?
Il existe plusieurs traitements, relatifs à l’importance de l’infection. Dans une ampleur minime de la teigne, l´application d´une pommade antifongique sur la zone à traiter pendant une dizaine de jours suffit. Dans des cas plus prononcés, l´administration d´un médicament oral pendant un mois est plus conseillée et parfois, dans les cas les plus extrêmes, la solution de souffre en procédant à la tonte complète de l´animal atteint. Il est à noter que la réaction au traitement n’est pas immédiate et qu´il faut compter une quinzaine de jours avant l’arrêt de la chute des poils. De plus, l´animal reste encore contagieux pendant 2 à 3 semaines.

Echapper à la récidive
Le premier réflexe est l´élimination des spores du champignon de sa maison : l’environnement, les sols et objets éventuellement infectés doivent être impérativement nettoyés. Il existe aussi des fumigènes permettant de traiter efficacement et durablement une pièce entière. Il est important de se rappeler que les chiens et chats font partie intégrante de notre vie quotidienne ! La meilleure prévention reste donc de leur assurer une bonne santé avec des contrôles réguliers. Respecter certaines règles d´hygiène est souvent bénéfique pour la santé de tous.

Open source traffic analysis