Sécu étudiante - Comment ça marche ?

La sécu étudiante est un système de remboursement des soins et frais médicaux. Elle est obligatoire pour les élèves souhaitant faire des études supérieures.

Dès lors que le Baccalauréat est acquis et que l'élève souhaite poursuivre ses études, il faudra changer de sécurité sociale. La caisse primaire d'assurance maladie sera donc obligatoirement remplacée par une sécu étudiante. Le choix existe entre deux organismes : La LMDE qui est une sécurité sociale étudiante nationale et un organisme régional selon la région de résidence de l'étudiant. Ces sécurités sociales étudiantes proposent également de souscrire en même temps à une mutuelle. Cette souscription n'est elle pas obligatoire et le choix est laissé à l'appréciation de l'étudiant ou de ses représentants.

 

 

Quelles démarches ?

 

  • Une fois le choix arrété entre sécu étudiante nationale ou régionale, il faudra le signaler lors de l'inscription dans l'établissement de l'enseignement supérieur au moment de la constitution du dossier administratif d'inscription.

 

  • Il faudra fournir une déclaration du médecin traitant accompagnée de l'attestation de la carte vitale des parents et de l'attestation qui vous aura été envoyée lors de votre année de terminale par la caisse d'assurance maladie avec le numéro d'immatriculation de lycéen qui sera votre numéro de sécurité sociale personnel et définitif par la suite.

 

  • Pour les élèves boursiers il faut joindre l'avis de bourse car cette sécu étudiante sera gratuite pour eux. En revanche les autres devront dès l'âge de 20 ans payer un montant d'environ 200 euros par an.

 

  • L'âge limite de la sécurité sociale étudiante est de 28 ans, au delà, c'est la caisse primaire d'assurance maladie qui sera la sécurité sociale de l'étudiant dans le cas où il poursuivrait ses études.

 

 

 

Cas particuliers

 

  • Les étudiants dont au moins un parent travaille à l'EDF ne devront souscrire à une sécu étudiante qu'à partir de 20 ans.

 

  • Ceux dont au moins un des parents travaille à la SNCF seront pris en charge jusqu'à 28 ans par la caisse de la SNCF.

 

  • Enfin les étudiants travaillant au minimum 120 heures par trimestre ne payeront pas de cotisations quel que soit leur âge car ils relèveront du régime des salariés.

Open source traffic analysis