S'installer à son compte sans capital - Démarches

S'installer à son compte sans capital est possible. L'intéressé prend le statut de travailleur indépendant qui est une personne immatriculée dans un organisme compétent tel que l'URSSAF et qui exerce l'activité qu'il a déclaré vouloir exercer.

Il ne faut pas se lancer à l'aveuglette dans le travail indépendant même si s'installer à son compte sans capital est possible. En effet, bien qu'il soit possible de commencer une activité avec un euro symbolique, il y a nécessairement des charges de départ à payer par exemple, charges sociales, location, achat matériel. Il est donc important de connaître les différentes formes juridiques sous lesquelles s'immatriculer lorsqu'on souhaite s'installer à son compte sans capital, les démarches à entreprendre et les aides possibles et existantes.

Les démarches

  • Avant de s'installer à son compte sans capital, toute personne désireuse d'entreprendre doit suivre le même chemin préliminaire : définir son idée, développer son idée (les services, les produits proposés), faire une étude du marché afin de prouver ou non la viabilité du projet, faire l'inventaire du matériel et des financements nécessaires et rechercher des financements.
  • Après, il faut choisir la forme juridique qu'aura son activité et le régime fiscal y correspondant, procéder à son immatriculation auprès du CFE (centre de formalité des entreprises) qui va constituer un dossier et l'envoyer à l'INSEE (qui va attribuer un numéro de SIREN, de SIRET et un code activité à l'entrepreneur), aux services sociaux et aux services fiscaux et enfin, au greffe du tribunal de commerce.

Les différentes formes juridiques

  • Pour s'installer à son compte sans capital, on peut adopter le régime de l'entreprise individuelle qui est parmi les plus petites formes d'entreprise. Dans ce cas, la personne concernée peut entreprendre seule, ne pas apporter de capital et ne pas avoir à payer de frais de constitution de dossier.
  • Il y a aussi l'entreprise uni personnelle à responsabilité limitée (EURL) où l'intéressé peut monter son entreprise seul et donner un capital d'un euro au moins.
  • Et enfin pour les régimes juridiques correspondant aux activités sans apport de capital, on peut citer la SARL (société à responsabilité limitée) à un euro qui nécessite un minimum de deux associés.

Les aides possibles et existantes

  • Cela ne concerne que trois catégories de personnes : des employés entrepreneurs, des chômeurs qui bénéficient d'une aide financière et de conseils gratuits d'experts et des personnes handicapées qui peuvent recevoir différentes formes d'aides en fonction de leur handicap.

Open source traffic analysis