Test de paternité – Avoir la certitude s'il est le père ou non

Le test d’ADN est le plus utilisé pour établir un test de paternité. Il compare les séquences ADN d’un enfant avec celui de son géniteur supposé pour dire si ce dernier est le père biologique.

Le test de paternité est une technologie scientifique qui permet de déterminer si un homme est bien le père biologique d’un enfant. C’est une technologie innovante qui garantit des résultats fiables, car elle compare les séquences génétiques de l’enfant et du père supposé pour déterminer ou non leur lien de parenté. L’ADN est un code génétique qu’un enfant hérite de ses parents biologiques. Actuellement, c’est le test le plus précis pour déterminer la paternité.

Comment fonctionne le test de paternité?

  • Pour le test de paternité, l’ADN est privilégié. Chaque personne possède une particularité qu’elle est seule à posséder  (à l’exception des jumeaux génétiques) : l’ADN pour Acide Désoxyribonucléique. C’est en quelque sorte un code génétique. L’AND est présente de manière identique dans les cellules sanguine, les cellules des tissus, les fluides du corps humain ainsi que dans la racine des cheveux.
  • En se procurant une séquence d’ADN dans ces parties du corps, il est possible de reconstruire tout le profil génétique de la personne. L’avantage du test ADN, c’est qu’il peut se pratiquer chez le nouveau né, voire même sur des fœtus en prélevant du liquide amniotique. Il peut également se faire sur des personnes mortes depuis fort longtemps.

Le test en pratique

  • Pour effectuer le test de paternité, on compare d’abord le profil ADN de l’enfant avec celui de sa mère biologique. En effet, celle-ci contribue pour moitié aux marqueurs qui établissent le profil ADN de l’enfant. Les marqueurs non fournis par la mère biologique doivent alors être fournis par le père biologique.
  • Pour faire le test, on prélève des échantillons chez l’enfant, la mère et le père supposé. Si l’on ne retrouve pas ces marqueurs manquants avec le père supposé, alors, il n’est pas le père de l’enfant. Par contre, si le test démontre que son profil ADN peut fournir tous les marqueurs manquants, la probabilité statistique qu’il puisse être le vrai père est alors confirmée et inscrite dans les résultats du test.

Open source traffic analysis