Tricoter des gants pour bébé - Instructions

Tricoter des gants pour bébé est formidable car cela permet de les personnaliser à son goût, sachant qu'ils sont réalisés rapidement et que cela ne coûte pas cher.

Le tricot peut non seulement être une activité ou un passe-temps, mais cela peut également s'avérer très utile. Tricoter des gants pour bébé, par exemple, est idéal pour préserver votre enfant du froid et ainsi éviter qu'il soit malade. Si vous êtes créatif, vous êtes au bon endroit !

Le matériel et les basiques du tricot

 

  • Si vous souhaitez tricoter des gants pour bébé, vous devez tout d'abord vous munir d'une pelote de laine numéro quatre ainsi que d'une aiguille de la même taille. Mise à part cela, il vous faut vous armer de patience et être minutieux (ou minutieuse).
  • En ce qui concerne les points à utiliser, réaliser une maille à l'endroit et une autre à l'envers pour des côtes une sur une. Pour un jersey, formez en rang à l'endroit puis un rang à l'envers. Le surjet simple, quant à lui, s'effectue avec une maille glissée et une maille à l'endroit sur laquelle la maille glissée est repliée. Une fois que vous avez bien compris cela, vous pouvez vous mettre au tricot.

 

Les consignes

 

  • Maintenant que vous avez tout ce qu'il vous faut pour tricoter des gants pour bébé, vous pouvez vous mettre au travail. Commencez pour cela à monter un total de 34 mailles à l'aide de la pelote de laine et de l'aiguille.
  • Tricotez ensuite des côtes une sur une sur une longueur de quatre centimètres et demi. Poursuivez avec quinze rangs en jersey avant de passer le fil à l'intérieur des mailles qui restent, il ne reste alors plus qu'à serrer bien fort. Tricotez de nouveau quatorze mailles en diminuant de deux rangs de chaque côté, puis réaliser un surjet sur six centimètres.
  • Pour finir de tricoter des gants pour bébé, formez une fine couture afin de boucler le gant. Répétez ces différentes étapes à la lettre pour faire la deuxième moufle, attention de ne pas vous piquer les doigts !

Open source traffic analysis