Troubles du sommeil - Comment y remédier ?

En un siècle, le temps moyen de sommeil des populations occidentales a diminué d'environ 1h30. Les causes de cette diminution ont entrainé des pathologies dont l´une, très commune, est les troubles du sommeil.

Nous passons environ un tiers de notre vie à dormir, et même si toutes les fonctions du sommeil ne sont pas connues, on sait par exemple qu'il intervient dans les processus de mémorisation et de récupération physique. Les troubles du sommeil résultent d'une interaction entre la vulnérabilité biologique de chacun et le stress associé au sommeil. Se rajoutent des réactions inadaptées (automédication, petits sommes...) qui aggravent les troubles.

Différents troubles du sommeil
Les troubles du sommeil peuvent être divisés en deux parties : les dysomnies et les parasomnies. Les dysomnies sont des perturbations de la quantité, de la qualité du sommeil ou des deux. On peut citer par exemple l'insomnie primaire où il existe une difficulté à maintenir un sommeil réparateur tout au long de la nuit. Les parasomnies sont des perturbations du passage veille - sommeil qui perturbent le sommeil. On peut citer les terreurs nocturnes où l'individu se réveille plusieurs fois de manière brutale, avec un cri de terreur, au début du sommeil.

Remédier aux troubles du sommeil
Avant d'avoir recours à une solution médicamenteuse, la plupart du temps, les troubles du sommeil peuvent s'estomper en adoptant une bonne hygiène de sommeil. Certains comportements sont à éviter, comme la prise de théine ou de caféine après 14h, la pratique d'activités excitantes avant de dormir (sport, film d'horreur), fumer aux abords de la chambre, ou encore dormir dans une chambre trop chaude ou trop froide (inférieure à 18 degrés). A l'inverse, il est conseillé de faire du sport pendant la journée, de ne pas se coucher en aillant faim, de pratiquer les activités autres que le sommeil hors de la chambre ou encore de créer un environnement agréable pour dormir. Pour les adultes, mieux vaut aller se coucher lorsque la fatigue est ressentie (pas avant). Si après 30 minutes, il n'y a pas endormissement, mieux vaut sortir de la chambre et pratiquer une activité calme à lumière tamisée jusqu'à ressentir la fatigue.

Open source traffic analysis